top of page
  • NBSHF

Le Temple de la renommée sportive du Nouveau-Brunswick annonce les personnes intronisées en 2024

Tantramar (N.-B.) — Le nom des six nouveaux membres élus au Temple de la renommée sportive du Nouveau-Brunswick a été annoncé aujourd’hui dans le cadre d’une conférence de presse tenue à Tantramar. « Nous sommes très fiers d’annoncer l’ajout de ces athlètes et bâtisseurs de sport inspirants au Temple de la renommée sportive du Nouveau-Brunswick », a affirmé Jane Arseneau, présidente du conseil des gouverneurs. Nous sommes également très heureux de reconnaître Tantramar comme la collectivité hôte de la 54e édition du gala annuel d’intronisation. Ces six personnes, qui ont eu des effets durables dans leur domaine sportif, seront intronisées au Temple de la renommée sportive du Nouveau-Brunswick le 1er juin 2024, au Marjorie Young Bell Convocation Hall sur le campus de l’Université Mount Allison. Les réalisations de ces personnes intronisées s’ajouteront aux legs de quelque 700 autres membres du Temple de la renommée sportive du Nouveau-Brunswick depuis la création de l’organisme en 1970.

Les personnes intronisées en 2024 sont les suivantes :

  • Joël Bourgeois, de Grand-Digue, au Nouveau-Brunswick, a participé deux fois aux Jeux olympiques, représentant le Canada dans l’épreuve du 3 000 m steeplechase en 1996 à Atlanta et en 2000 à Sydney, en Australie. Il a également remporté la médaille d’or dans cette épreuve aux Jeux panaméricains de 1999 à Winnipeg. Au total, il a décroché 14 titres de champion canadien d’athlétisme en steeplechase, au cross-country et à la course sur route, et a été sélectionné pour les équipes nationales plus de 50 fois au cours de sa carrière de compétiteur.

  • Le regretté Louis Lawrence, de Fredericton, au Nouveau-Brunswick, est membre de la Galerie de la renommée de la boxe canadienne. Il a remporté les championnats provinciaux Golden Gloves en tant qu’amateur à Vancouver et a gagné les championnats de l’ouest du Canada, puis les championnats nationaux des poids moyens à titre de professionnel dans les années 1950.

  • Catharine Pendrel, de Harvey Station, au Nouveau-Brunswick, a participé quatre fois à l’épreuve de vélo de montagne aux Jeux olympiques. Elle a remporté la médaille de bronze aux Jeux de 2016 à Rio, se remettant d’une chute survenue tôt dans la course pour y parvenir. Elle a été deux fois championne du monde, en plus d’être championne des Jeux du Commonwealth et des Jeux panaméricains, et elle est actuellement l’entraîneuse de l’équipe nationale de vélo de montagne.

  • Le regretté Jason Peters, de Saint John, au Nouveau-Brunswick, est reconnu comme un bâtisseur de sport autochtone. Il a joué un rôle déterminant dans les Jeux autochtones d’été du Nouveau-Brunswick de 2010 et a été deux fois chef de mission pour l’équipe du Nouveau-Brunswick aux Jeux autochtones de l’Amérique du Nord. Il a été intronisé au New Brunswick Aboriginal Sports Hall of Fame et à nord-américain Indigenous Athletics Hall of Fame avant son décès en 2022.

  • Randy Wilson, de Nackawic, au Nouveau-Brunswick, a œuvré pendant 43 ans dans le domaine du sport, à l’échelle provinciale, nationale et internationale, en tant que bâtisseur de volley-ball. Au cours de sa brillante carrière, il est devenu officiel de haute performance (1996), membre de l’équipe de développement des arbitres de Volleyball Canada (1998) et président de l’AVNB de 2004 à 2014. Il s’est bâti une réputation d’officiel respecté, d’enseignant au comportement calme et de leader qui croit au concept de confiance et de professionnalisme.

  • La regrettée Heather Wilbur, de Moncton, au Nouveau-Brunswick, était une joueuse dominante sur la scène provinciale du golf féminin au milieu des années 1990. Elle a remporté le championnat amateur féminin du Nouveau-Brunswick et a été nommée joueuse de l’année dans la province de 1995 à 1998. Elle a été élue athlète féminine de l’année au Nouveau-Brunswick en 1997 avant de devenir brièvement professionnelle sur le circuit FUTURES (aujourd’hui Epsom).

Il est possible de se procurer des billets pour la 54e édition du gala annuel d’intronisation dès maintenant au bureau du Temple de la renommée sportive du Nouveau-Brunswick ou en ligne.



À propos du Temple de la renommée sportive du Nouveau-Brunswick

Le Temple de la renommée sportive du Nouveau-Brunswick est la principale autorité responsable de la préservation et de la promotion du riche patrimoine sportif du Nouveau-Brunswick. En tant qu’organisme caritatif non gouvernemental incorporé dirigé principalement par des bénévoles, nous exploitons le seul musée du sport au Nouveau-Brunswick. Nous honorons les histoires des athlètes les plus inspirants du Nouveau-Brunswick, mettons à profit le pouvoir du sport pour enrichir des vies et démontrons l’impact positif que le sport et la communauté de personnes impliquées dans le sport ont sur la vie de nos jeunes. En rendant hommage aux meilleurs, nous inspirons les autres!


Personne-ressource :

Jamie Wolverton, NBSHF Executive Director

ed@nbshf.ca 506-457-8841



31 vues0 commentaire

Comments


bottom of page